Le temps des grâces, courrez-y !

Ouf, notre semaine de l'environnement s'est terminée, après un peu de neige et un brin de soleil quand il en fallait.

Ce fut l'occasion de rencontrer beaucoup de gens biens, et de regarder d'un peu plus près toutes ces problématiques qui mériteraient à elles seules, chacune un billet. Après un répis d'une semaine, pour récupérer des folies organisatrices (c'est ça qui fait du bien, ceci dit -- les folies, pas le repos), je me retrouve de nouveau sur ces mêms réflexions, grâce aux journées organisées par France Nature Environnement, qui proposaient ce jeudi soir une projection de "Le temps des grâces", un documentaire sur l'agriculture.

Parce que depuis 60 ans, il est pratiqué le remembrement des parcelles à gogo, parce que nos sols deviennent completement morts à cause des tonnes d'intrants qu'on leur fait absorber, et parce que les exploitations s'agrandissent sans en finir pour tenter de réagir façe à un marché financier toujours plus insaisissable, mené de très loin par la PAC, il fallait un film pour en parler. C'est ce que fait "le temps des grâçes", avec un bon sens et une facilité à faire passer des messages, qu'on ne peut qu'applaudir.

Malheureusement il s'agissait de la dernière diffusion à L'Utopia de Toulouse... Si vous en avez l'occasion, sautez dessus et profitez le temps de ces 2 heures, ou vous pourrez écouter à la fois des discours d'agronomes, d'agriculteurs, de chercheurs et bien d'autres, qui dressent un constat pas si brillant de notre agriculture. On n'est pas sorti de l'auberge, enfin, c'est l'expression.

Je vous laisse avec le synopsis et une bande annonce.

Une enquête documentaire sur le monde agricole français aujourd'hui à travers de nombreux récits : agriculteurs, chercheurs, agronomes, écrivains... Un monde qui parvient à résister aux bouleversements qui le frappent - économiques, scientifiques, sociaux - et qui, bon gré mal gré, continue d'entretenir les liens entre générations. Un monde au centre d'interrogations majeures sur l'avenir.

Ainsi qu'un commentaire que je ne peux m'empécher de relayer, trouvé sur allocine.fr (oui, vous savez, ce site rempli de pubs).

Le temps des grâces c'est je pense le plus grand film traitant de l'écologie en tant que documentaire ou en sujet principal, on y apprend une multitude de choses, on en ressort en colère contre le système, le film propose différents points de vues, ici on a pas de voix off moralisatrice à deux balles avec des gros titres bien surlignés pour que même les beaufs matant TF1 puissent comprendre, ici même si ça reste accessible au citoyen lambda, le film ne fait pas de compromis avec le monde agroalimentaire, il ose dénoncer les filière d'agronomie qui apprennent pas les bonnes choses à leurs étudiants, aux lobbys de cette agro-industrie qui n'en fait qu'à sa tête pour amasser de l'argent, cette tendance à tout uniformiser et détruire… Franchement j'ai trouvé ça génial de bout en bout, captivant, on explore cette campagne française, on comprend les dilemmes des paysants. Le film n'étant pas opposé à la modernité, ni même réactionnaire, il propose juste un constat alarmant du monde agricole français, tout en proposant des alternatives qui pourraient être utilisée, si les pouvoirs publics lâchaient un peu la main des lobbys. Passionnant, vraiment.

Courrez-y, je vous dis.