Let's Encrypt + HAProxy

Comment j'ai mis en place des certificats SSL avec Let's Encrypt derrière haproxy.

It’s time for the Web to take a big step forward in terms of security and privacy. We want to see HTTPS become the default. Let’s Encrypt was built to enable that by making it as easy as possible to get and manage certificates.

Let's Encrypt

Depuis début Décembre, la nouvelle autorité de certification Let's Encrypt est passée en version Beta. Les certificats SSL sont un moyen de 1. chiffrer la communication entre votre navigateur et le serveur et 2. un moyen d'être sur que le site Web auquel vous accédez est celui auquel vous pensez vous connecter (pour éviter des attaques de l'homme du milieu).

Jusqu'à maintenant, il était nécessaire de payer une entreprise pour faire en sorte d'avoir des certificats qui évitent d'avoir ce genre d'erreurs dans vos navigateurs:

Message de firefox lorsque une connexion n'est pas sécurisée.

Maintenant, grâce à Let's Encrypt il est possible d'avoir des certificats SSL gratuits, ce qui représente un grand pas en avant pour la sécurité de nos communications.

Je viens de mettre en place un procédé (assez simple) qui permet de configurer votre serveur pour générer des certificats SSL valides avec Let's Encrypt et le répartiteur de charge HAProxy.

Je me suis basé pour cet article sur d'autres articles, dont je vous recommande la lecture pour un complément d'information.

Validation des domaines par Let's Encrypt

Je vous passe les détails d'installation du client de Let's Encrypt, qui sont très bien expliqués sur leur documentation.

Une fois installé, vous allez taper une commande qui va ressembler à:

letsencrypt-auto certonly --renew-by-default
--webroot -w /home/www/letsencrypt-requests/ \
-d hurl.kinto-storage.org \
-d forums.kinto-storage.org

Le webroot est l'endroit ou les preuves de détention du domaine vont être déposées.

Lorsque les serveurs de Let's Encrypt vont vouloir vérifier que vous êtes bien à l'origine des demandes de certificats, ils vont envoyer une requête HTTP sur http://domaine.org/.well-known/acme-challenge, ou il voudra trouver des informations qu'il aura généré via la commande letsencrypt-auto.

J'ai choisi de faire une règle dans haproxy pour diriger toutes les requêtes avec le chemin .well-known/acme-challenge vers un backend nginx qui sert des fichiers statiques (ceux contenus dans /home/www/letsencrypt-requests/).

Voici la section de la configuration de HAProxy (et la configuration complete si ça peut être utile):

frontend http
    bind 0.0.0.0:80
    mode http
    default_backend nginx_server

    acl letsencrypt_check path_beg /.well-known/acme-challenge
    use_backend letsencrypt_backend if letsencrypt_check

    redirect scheme https code 301 if !{ ssl_fc } !letsencrypt_check

backend letsencrypt_backend
    http-request set-header Host letsencrypt.requests
    dispatch 127.0.0.1:8000

Et celle de NGINX:

server {
    listen 8000;
    server_name letsencrypt.requests;
    root /home/www/letsencrypt-requests;
}

Installation des certificats dans HAProxy

Vos certificats SSL devraient être générés dans /etc/letsencrypt/live, mais ils ne sont pas au format attendu par haproxy. Rien de grave, la commande suivant convertit l'ensemble des certificats en une version compatible avec HAProxy:

cat /etc/letsencrypt/live/domaine.org/privkey.pem /etc/letsencrypt/live/domaine.org/fullchain.pem > /etc/ssl/letsencrypt/domaine.org.pem

Et ensuite dans la configuration de haproxy, pour le (nouveau) frontend https:

bind 0.0.0.0:443 ssl no-sslv3 crt /etc/ssl/letsencrypt

Faites bien attention à avoir un frontend https pour tous vos sites en HTTPS. Pour moi cela ressemble à ça.

Une fois tout ceci fait, redémarrez votre service haproxy et zou !

Automatisation

Pour automatiser un peu tout ça, j'ai choisi de faire ça comme suit:

  • Un fichier domaine dans letsencrypt/domains/domain.org qui contient le script letsencrypt.
  • Un fichier d'installation de certificats dans letsencrypt/install-certs.sh qui s'occupe d'installer les certificats déjà générés.

Et voila ! Le tout est dans un dépot github, si jamais ça peut vous servir, tant mieux !