NEIPA #2

Petit test de New England IPA.

🌟

Voici quelques prises durant un de mes brassins. L'idée est de pouvoir les relire et m'améliorer au fur et à mesure.

Objectifs:

  • Corriger les erreurs du prĂ©cĂ©dent brassin.
  • Éviter les soucis de filtration
  • Mieux corriger le pH
  • Faire un whirlpool digne de ce nom / avoir moins de trub dans le fermenteur
  • Ne pas se laisser avoir par la baisse de tempĂ©rature durant l'empâtage.

Recette:

DI: 1060 (1050 mesuré) pH: 5.2 (atteint)

Grains:

  • 90% Pils
  • 10% Flocons d'avoine

Houblons:

  • 2g/L Wakatu (au Whirlpool)
  • 2g/L Motueka (au Whirlpool)
  • 4.5g/L Wakatu Ă  cru (en deux fois)
  • 2.5g/L Motueka Ă  cru (en deux fois)

Eau:

  • Utilisation d'eau de source, pour pouvoir corriger les sulfates / chlorures.
  • 200 Chlorures pour 100 Sulfates.
  • Gypse: 0.9g
  • CaCl2: 3.4g
  • Acide lactique: Au batch prĂ©cĂ©dent, j'avais mesurĂ© 5.6, donc: ajout de +2ml d'acide (=2.4g).
  • Utilisation d'Irish Moss (2g) pour coaguler les protĂ©ines.

Profil d'empatage:

  • 65°C durant 90mn (68°C au dĂ©part, 65 visĂ©)
  • 78°C durant 10mn (mash-out)

Levure

  • London Ale III.

Déroulé

  • 18h36 - empatage Ă  65°C
  • 19h16- pH = 5.2
  • DensitĂ© 1er moĂ»t: 1070
  • Ébullition importante pour atteindre 6,2L avec la bonne densitĂ©.
  • Mash-out Ă  78°C durant 10mn
  • Test Ă  l'iode: NOK
  • 1er rincage. DensitĂ© premier mout: 1070
  • 15h40: Hop Stand (15g Citra / 15g Mosaic)

Fermentation

  • 18/12/2017 - Fermentation Ă  18°C
  • 21/12/2017 - Ajout de 13.5g de Wakatu et 7.5g de Motueka
  • 30/12/2017 - Ajout de 13.5g de Wakatu et 7.5g de Motueka
  • 30/12/2017 - Passage Ă  10°C.
  • 15/01/2018 - Cold Crash
  • 21/01/2018 - Mise en bouteille. Resucrage Ă  7g/L.

Observations:

  • Je change de technique, et mets l'acide lactique directement dans l'eau.
  • Je concasse moins fin mais reteste quand mĂŞme l'avoine. Aucun souci de filtration (mais l'avoine n'est pas concassĂ©).
  • 1g de CaCl2 ~= 2.25ml en solution Ă  33%.
  • Les deux thermomètres n'affichent pas la mĂŞme tempĂ©rature. Super :(.
  • Au final, j’empâte dans une casserole pour pouvoir faire un mash-out.
  • Le pH oscille pas mal durant l'empâtage. J'ai mesurĂ© des pH de 4.9 Ă  certains moments, mais au final la dernière lecture est de 5.2, ce qui me semble bon.
  • Le système que j'utilise (refroidisseur en cuivre) pour refroidir mon moĂ»t n'est pas gĂ©nial parce que ça mĂ©lange pas mal ce qu'on veut voir se dĂ©poser au fond de la cuve. Refroidir directement dans l'Ă©vier est vachement plus simple (c'est pratique de faire du 6L pour çà !)
  • Le teste Ă  l'iode Ă©tait positif: tout n'Ă©tait pas converti. Mais Ă  90mn de mash, je ne crois pas pouvoir faire grand chose de plus.
  • IdĂ©e en vrac, Ă  voir Ă  la dĂ©gustation, mais ajouter un peu de cara pourrait ĂŞtre sympa.
  • L'irish moss Ă  vraiment bien fonctionnĂ©. Je me demande si je ne devrais pas mĂŞme laisser dĂ©canter un peu plus longtemps durant le whirlpool pour avoir un effet encore plus impressionnant.
  • Je trouve que l'efficacitĂ© de cette brasserie est vraiment pourrie.
  • Un peu d'eau est venue diluer le moĂ»t (DI = 1050 au lieu de 1060 souhaitĂ©)
  • Au goĂ»t, le moĂ»t Ă  vraiment un goĂ»t qui m'assèche la gorge. Trop de modifications de l'eau ? A voir si l'effet persiste après fermentation.
  • A priori, d'après un article de Scott Janish, empâter avec de l'avoine cru ne fonctionne que si on empate haut. Ca Ă  un impact sur l'efficacitĂ© gĂ©nĂ©rale (2h pour conversion totale, c'est peut-ĂŞtre pour ça que mon teste Ă  l'iode Ă©tait positif)
  • Sur l'avoine toujours, il faut dĂ©passer 18% pour avoir un cĂ´tĂ© moelleux. Certains mettent jusqu'Ă  40% !
Vous pouvez également télécharger cet article en pdf.