Un espace des communs Rennais ?

Quelques notes prises aprĂšs une discussion avec d'autres complices du coin

🌟

Ce document se veut surtout ĂȘtre quelques notes, et donc revĂȘt un caractĂšre « fouilli » paaaarfaitement assumĂ©. D’ailleurs, ce n'est que ce que j'ai bien voulu retenir. VoilĂ .

Je ressors d'une discussion avec quelques complices autour de deux idĂ©es : 1. Avoir un espace pour fĂ©dĂ©rer diffĂ©rentes personnes intĂ©ressĂ©es par le sujet des communs; 2. Monter une structure Rennaise pour proposer de l’hĂ©bergement de services web.

Élaborons un peu...

1. Un espace pour fédérer

L'idée qui à été développée est celle d'avoir un espace (un ou des lieux, à différents moments dans l'année) pour que les rencontres entre les projets du libre à Rennes puissent se dérouler. Le constat est qu'il existe différentes structures actuellement en place, mais que a) certaines personnes ne se retrouvent pas dans ces espaces et b) la porosité entre ces différents groupes est assez faible.

Pour l'instant pas d'idĂ©e prĂ©cise de ce qui pourrait ĂȘtre proposĂ©, mais quelques pistes ont Ă©tĂ© Ă©voquĂ©es. l'envie est de faire un document d'intention et de proposer Ă  d'autres de rejoindre le collectif en crĂ©ation.

Fréquence

Deux pistes ont été évoquées:

  • Faire des rencontres suffisamment espacĂ©es les unes des autres, pour que leur caractĂšre « exceptionnel » soit une force. Si la frĂ©quence des rĂ©unions est assez faible, alors l'incitation pour y prendre part est peut-ĂȘtre plus grande ?

  • ou au contraire, avoir des rencontres avec une frĂ©quence assez forte, pour qu'en cas d'incapacitĂ© Ă  participer il n'y ait pas trop longtemps Ă  attendre ?

Charte Ă©thique

Le fait d'avoir un code de conduite pour de tels évÚnements à été discuté, un des arguments évoqués étant le fait qu'un tel code n'est pas considéré nécessaire par certaines personnes, puisque les rÚgles évoquées tiennent du bon sens.

Il a été précisé que l'établissement de ce type de document a pour objectif de: - Faire que des minorités et/ou oppressés se sentent protégés et considérés, et donc bienvenues à ce type d'évÚnements; - En cas de situations considérées comme problématiques, des personnes référentes soient désignées pour aider à leur résolution

Gouvernance

Le sujet de la gouvernance à été également abordé : pour avoir de tels rendez-vous, peu importe leur nature, il faut que ceux-cis soient organisés. La possibilité d'avoir des organisat·rices·eurs· tournantes à été proposé.

Pour :

  • Cela permet de ne pas reposer uniquement sur quelques personnes;
  • Faire des fiches explicatives qui permettent Ă  tou·te·s de s'impliquer

Contre :

  • Quand tout le monde est responsable, personne ne l'est.

Peut-ĂȘtre que des solutions intermĂ©diaires sont Ă  trouver, en dĂ©signant d'une fois sur l'autre les personnes qui s’occupent du prochain rendez-vous, par exemple.

2. HĂ©bergement de services Web

On a discutĂ© trĂšs rapidement de la possibilitĂ© de monter une structure pour faire de l’hĂ©bergement de services web sur Rennes. Le sujet n'a pas Ă©tĂ© vraiment dĂ©veloppĂ©, mais la question de la relation entre avoir un espace pour fĂ©dĂ©rer (le 1.) et ĂȘtre un hĂ©bergeur de service (le 2.) a Ă©tĂ© rapidement abordĂ©.

Faut-il avoir une seule et mĂȘme structure / groupe de personnes pour ces deux projets ? Dans le cas ou l'un s'arrĂȘte, entraĂźnerait-il l'autre dans sa « chute » ? Est-il logique de lier les deux ?

Et donc ?

Et donc c'était bien chouette de prendre un peu le temps de remettre le nez dans la vie libriste Rennaise ! Ravi de voir une dynamique prendre forme, on verra bien ou ça mÚne :-)

Vous pouvez également télécharger cet article en pdf.